Fiscalité de l’épargne 2017 impôts

La France fait partie des pays dont le Produit Intérieur Brut dépend énormément des prélèvements obligatoires. Avec la TVA, les impôts sur le revenu constituent plus de la moitié de cette entrée fiscale. L’épargne faisant partie intégrante du revenu, il fait aussi sujet d’une amputation considérable pour l’administration publique française.

Définition l’épargne

L’épargne est définie comme étant le revenu qui n’est pas directement dépensé ou consommé. Il fait surtout office d’investissement personnel ou professionnel à long terme. C’est un comportement économique qui vise à sacrifier une part du revenu pour espérer l’obtention de plus de rendement après son accumulation. Toutes personnes sensées d’un esprit de bien-être à long terme se doivent de réaliser des épargnes tant pour son propre confort, mais aussi pour celui de sa descendance. L’épargne constitue un bon levier pour prédire l’avenir de l’économie générale d’un pays.

Les types d’épargne

Il existe deux types d’épargne : l’épargne liquide, qui est la forme d’épargne la plus utilisée par la plupart des gens. Cette forme d’épargne comme son nom l’indique garde le revenu sous forme d’argent liquide déposé dans des organismes spécialisés sans que l’argent ne soit utilisé.

D’un autre côté, il y a l’épargne investie. Dans ce cas, l’épargne est  investie soit par l’intermédiaire des comptes et des plans d’épargne soit dans l’immobilier.

Fiscalité de l’épargne

Tous les types d’épargnes sont sujets à une amputation fiscale selon la loi. Le livret réglementé ou les comptes d’épargnes ne sont pas imposables. Il comprend les comptes d’épargne comme le livret A, le livret jeune, etc. Cependant, les livrets non règlementés comme les comptes bancaires sont soumis à des prélèvements de 15,5% à 24%. Les investissements boursiers sont quant à eux imposables de 24%,  mais peuvent progresser de 50% à 65% selon la durée de détention des titres. Les Organismes de placement collectif en valeurs mobilières ou OPCVM qui gèrent les investissements mobiliers ne sont pas imposables s’ils sont du type de la capitalisation. Pour l’OPCVM qui génère des plus-values, il y aura des prélèvements de 24%. Pour les Fonds d’Investissement de Proximité et les fonds communs de placement dans l’innovation, le 18% de réduction d’impôt sera appliqué et les investissements seront imposés de 15,5% au bout de  5 ans. Les Plans d’épargne en actions, les assurances vies, l’Organisme de Placement collectif en Immobilier ou OPCI, etc. Plusieurs formes d’investissement subissent une imposition. Pour mieux approfondir, effectuer des recherches sur Google.