Comment épargner, quel type d’épargne choisir ?

l’épargne
Qu’est-ce que l’épargne et quelles sont ses formes ?
juillet 28, 2016
Livret d’épargne
Livret d’épargne : quel est le meilleur taux ?
juillet 28, 2016
type d’épargne

Il y a plusieurs façons d’épargner pour se créer progressivement un capital. Les objectifs de l’épargne varient selon les personnes. On peut épargner pour se payer des vacances de rêve, finaliser un projet immobilier, créer sa propre entreprise, améliorer sa retraite etc. Les banques proposent un large choix de produits financiers.

Il n’est pas facile de savoir comment bien épargner en vue de se créer un capital car les organismes financiers et bancaires proposent des produits financiers variés. L’épargnant a le choix entre différents livrets d’épargne, des placements boursiers ou immobiliers, des obligations ou des actions. Avant de prendre une décision relative à un placement, l’intéressé doit se poser trois questions essentielles, la première étant celle de l’objectif de son épargne : sécuriser un patrimoine financier, complément de retraite, financement d’un projet immobilier. La seconde question est celle du degré de risque qu’il est prêt à prendre : faible ou élevé voire spéculatif. La troisième question concerne  la durée du placement : court, moyen ou long terme. Toutes ces interrogations permettront au professionnel de la finance de bien conseiller un client qui désire placer son épargne.

Si l’épargnant souhaite pouvoir jouir de ses économies à n’importe quel moment, il optera pour un produit d’épargne à risque faible mais qui ne lui offrira en contrepartie qu’un faible rendement financier. Son choix se portera sur l’un des différents types de livrets : livret A, Livret Développement Durable etc. Si l’épargnant poursuit un objectif immobilier, il pourra placer son argent sur un Plan Epargne Logement ou un Compte épargne logement qui lui permettra de valoriser son capital au fil des années. Si une personne souhaite épargner sur le long terme pour améliorer sa retraite, elle pourra envisager une prise de risque plus importante qui suppose en contrepartie qu’elle devra bloquer son capital sur une durée plus longue, au minimum 5 ans : assurance vie, PEA ou autres produits financiers de ce type.

Avant de faire son choix, l’épargnant devra prendre soin de vérifier les deux paramètres essentiels d’un placement d’épargne : la fiscalité et la liquidité. Chaque placement d’argent est soumis à une fiscalité spécifique qu’il est indispensable de prendre en considération pour se faire une idée précise du taux de rendement final. Certains  placements peuvent bénéficier d’un dispositif de défiscalisation sous certaines conditions. La liquidité du placement permet à l’investisseur de récupérer son capital sans frais en cas de besoin.