Qu’est-ce que l’épargne et quelles sont ses formes ?

type d’épargne
Comment épargner, quel type d’épargne choisir ?
juillet 28, 2016
l’épargne

Epargner est synonyme d’économiser. L’épargne peut se définir comme l’argent restant une fois que l’on a payé l’ensemble des dépenses. L’objectif de l’épargnant est de le placer au mieux afin de pouvoir en tirer la meilleure plus-value possible. L’épargne permet de faire face aux dépenses imprévues ou tout simplement de se faire plaisir.

L’épargne est souvent comparée au petit écureuil qui met des réserves alimentaires de côté pour parer à l’hiver et au manque de nourriture provoqué par le froid. Les objectifs des épargnants sont variables et diffèrent selon les besoins des uns et des autres. Certains y recherchent une sécurité financière, d’autres un rendement qui permettra de se constituer progressivement un capital. Beaucoup de personnes cherchent à réaliser une épargne de précaution pour assurer les vieux jours. Le capital épargné peut être placé sur un compte rémunéré ou un compte courant facilement accessible en cas de coup dur. Les personnes qui disposent d’une épargne substantielle cherchent  à placer cet argent sur des comptes spécifiques qui proposent de meilleurs rendements. Il est également possible d’investir son épargne en achetant des actions, des obligations ou en effectuant des placements rémunérateurs.

Le taux de rendement d’un capital épargné dépend généralement du risque financier. Si le risque encouru est élevé, l’épargnant bénéficie d’une rémunération du capital importante. Si le placement est à faible risque, la rémunération du capital placé sera moins élevée. Les comptes épargnes permettent d’épargner sans risque mais ne rapportent que très peu sur la durée. Les placements financiers à risque sont très rémunérateurs sur le long terme. La fiscalité varie selon le type de produit financier. Le livret développement durable ou le livret A sont des produits financiers bénéficiant de l’exonération fiscale. Les PEL, CEL, PEA et autres sont aussi exemptés d’impôts mais soumis aux prélèvements sociaux.

Dans un contexte économique plutôt instable, avec un pouvoir d’achat en baisse constante, il est préférable de se constituer une petite épargne permettant de faire face aux imprévus et d’affronter l’avenir sereinement. Il est toujours conseillé de diversifier son épargne pour ne pas courir de risque. Selon le montant de l’épargne, le particulier pourra diversifier ses placements tout en conservant un montant d’épargne facilement disponible pour faire face à des dépenses imprévues. En consacrant régulièrement une part minime de son budget à l’épargne, il est possible de se constituer un capital que l’on pourra placer  sur des produits financiers permettant d’accéder rapidement à l’argent.