Assurance-vie : quelle stratégie d’investissement ?

Faire appel à un conseiller en gestion de patrimoine
Quand faire appel à un conseiller en gestion de patrimoine ?
février 27, 2020
Sécuriser au mieux son épargne
Comment sécuriser au mieux son épargne ?
mars 3, 2020
Assurance-vie

Savoir investir dans un contrat d’assurance-vie pertinent vous permettra de bénéficier de plusieurs avantages financiers par rapport à votre placement. De ce fait, une stratégie d’investissement devra être instaurée au préalable avant de faire son choix de contrat d’assurance-vie. Découvrez la stratégie d’investissement la plus fiable et pertinente pour assurer un rendement efficient sur votre placement.

Investir selon son profil

Les stratégies d’investissement dépendent essentiellement du profil des investisseurs. Cette stratégie d’investissement s’explique par le fait que chaque personne est caractérisée de ses propres besoins et de sa capacité à investir, c’est-à-dire à prendre des risques face à une situation. Il est important de préciser que l’atout principal de l’assurance-vie est son accessibilité à tous y compris ceux qui ne disposent que d’un moindre pour la simple raison qu’un moindre capital suffit largement pour souscrire à un contrat. Ainsi, vous pouvez décider d’intégrer ce système d’assurance en dépit du fait que votre capacité d’investissement de départ peut être considérée comme moindre. De plus, le mode d’imposition de chaque contrat dépend de l’âge dudit contrat notamment la date de la signature du contrat d’assurance-vie. De ce fait, une jeune personne qui a les possibilités de placer son argent pendant une durée de plusieurs dizaines d’années aura la chance de pouvoir investir sur des produits risqués, mais performants. Elle pourra par la suite choisir d’enfin sécuriser son épargne en virant pour les supports moins risqués proposés par les professionnels comme hedios.

La fiscalité de l’assurance-vie

D’autre part, l’assurance-vie permet au souscrit de choisir entre les différents supports, selon ses préférences, sans devoir payer des impôts liés aux rémunérations. Toutefois, s’il s’agit de retirer son capital, il sera alors taxé à un taux variable selon l’ancienneté du contrat. Plus précisément, s’il décide de retirer son placement avant une durée de 4 ans avant l’échéanceun prélèvement précis lui sera appliqué. Le taux du prélèvement va ensuite diminuer au fur et à mesure que le contrat avance. En outre, ne tenant pas compte de l’ancienneté du contrat, l’assuré a la possibilité d’opter pour une imposition sur le revenu en rechange des taux forfaitaire. Par ailleurs, les prélèvements sociaux sont en revanche applicables sur tous les fonds sauf que le calcul se fait différemment selon le contrat. Aussi, l’assurance-vie permet aux successeurs de bénéficier d’un régime fiscal très favorable s’il y a succession. Il est à noter que l’assuré peut effectuer des retraits partiels pendant toute la durée du contrat.

Questions de performances et de sécurité

En ce qui concerne les questions de performance du placement et de sécurité du capital, toute personne qui souhaite souscrire aux assurances-vie peut choisir entre différentes stratégies de placement. D’abord, les fonds en euros qui sont prisés pour la sécurité qu’ils offrent à l’épargnant. En effet, ils constituent des placements du genre monosupports en euros ou une partie des contrats multisupports qui ne présentent aucun risque. D’une manière plus précise, le capital et les intérêts annuels sont garantis du début jusqu’à la fin du contrat. Il existe également les nouveaux contrats euro-croissance qui garantissent un meilleur rendement Principe. Ils proposent une garantie généralement totale et parfois partielle du capital lorsque le contrat est âgé de huit ans et plus. En attendant cela, les retraits restent à la valeur de marché du fonds. Or, ce qui peut entraîner une dévalorisation suivie d’une perte de capital. Pour ceux qui acceptant en revanche de bloquer leur épargne pour une durée supérieure ou égale à huit ans, ils pourront obtenir un rendement supérieur par rapport aux autres offres de contrat d’assurance. Enfin, vous pouvez aussi opter pour les unités de compte. À titre d’information, ce sont des supports d’investissements accessibles dans les contrats multisupports, comme ceux proposés par hedios patrimoine par exemple. Bien que ce soient des placements risqués, c’est-à-dire avec un capital non garanti, ils peuvent être bénéfiques pour ceux qui ont trouvé la bonne stratégie d’investissement. Par exemple, vous n’êtes pas obligé de choisir entre ces différents supports en laissant de côté les autres alternatives, il suffit juste de répartir votre épargne entre les possibilités à fort potentiel de performance.

Nouvelles alternatives

Il existe aujourd’hui des stratégies assez méconnues, mais utilisées par les professionnels dans le domaine. Il est, par exemple, possible de prendre du temps pour trouver les astuces nécessaires afin d’intégrer des fonds structurés dans son contrat d’assurance-vie multi-supports en unités de compte connu sous l’acronyme de UC. En effet, non seulement l’assuré pourra profiter de nouveaux fonds en euros pour observer un rendement signifiant. Comme pour le cas précédent, et comme ce que vous pourrez voir dans hedios patrioine, le capital initial n’est pas garanti. Vous pouvez alors vous baser sur les avis sur hebios. Par contre, la performance dans le temps est plus importante que celles des autres fonds connus du monde entier. Puisque les investisseurs s’intéressent à la bourse, il est alors possible d’investir sur des Unités de Compte tout en utilisant des fonds « structurés ». Il suffit juste de comprendre les principes de base tels que le rendement, la liquidité et de prendre en considération tous les risques potentiels. Pour que cette stratégie réussisse, il faudra néanmoins trouver une mutuelle sérieuse qui vous permettra d’obtenir rapidement un rendement plus élevé.