Quels sont les différents types d’investissement en SCPI ?

lingots d'or
Trouver un spécialiste en ligne de la vente de lingots d’or en Suisse
juin 11, 2020
SCPI
S’il est vrai qu’on peut assurément en tirer d’importants gains, investir dans les sociétés civiles de placement comprend tout de même un certain nombre de risques. Les rendements ne sont pas toujours garantis dans la même mesure en fonction du type de société que l’on choisit. La prudence recommande alors d’avoir une connaissance précise sur chaque type de société civile de placement immobilier. Une telle précaution permet d’avoir un patrimoine immobilier rentable qui génère de façon régulière des revenus mais aussi des avantages fiscaux considérables.

La SCPI de rendement pour avoir un complément de revenu

Cette forme de société civile de placement immobilier a pour but principal la distribution de loyer à chaque souscripteur. C’est un type de produit recommandé pour les investisseurs désireux d’avoir un complément de revenu mais également une revalorisation graduelle de leur capital. La valeur des parts de l’investissement en SCPI est réévaluée de façon périodique. Les revenus potentiels issus du rendement de la SCPI sont certes réguliers. Il suffit à cet effet d’investir dans l’immobilier tertiaire et commercial. Ce type d’investissement en scpi permet d’accéder à des biens immobiliers de qualité. Ce sont des immeubles généralement difficiles à acquérir directement et sur fonds propres personnels, compte tenu de leur coût et de leur rareté.

Cette forme d’investissement concerne aussi les murs de magasin. Les loyers relatifs au rendement de la SCPI sont fiscalisés comme étant les immeubles détenus en direct. Ils sont par conséquent imposés à l’IR (Impôt sur le revenu) au TMI (Taux Marginal d’Imposition) de l’investisseur. La base imposable de la SCPI de rendement est minorée des prélèvements sociaux, sauf si les gains de la société immobilière ne constituent pas la principale source de revenus de l’investisseur.

La SCPI fiscale pour bénéficier d’une réduction d’impôt

Elle a pour principal objectif de permettre aux différents investisseurs de réduire de manière considérable leur niveau d’imposition fiscale. Elle s’appuie dès lors sur les dispositifs fiscaux Malraux et Pinel. Elle s’adresse principalement aux contribuables qui perçoivent des revenus fonciers élevés. Contrairement aux sociétés civiles de placement basées sur le rendement, sa dissolution est prévue dans les statuts, comme vous pourrez le lire sur www.portail-scpi.fr, un site spécialisé dans les sociétés de placement dans l’immobilier. Les investissements au sein des sociétés se font dès lors dans les logements anciens ou neufs ou les immeubles à rénover. Le rendement de la SCPI varie en principe de 1,5 à 3% avant les prélèvements fiscaux. Si vous optez pour ce modèle au moment de faire une sélection de SCPI, plusieurs dispositifs de défiscalisation seront alors applicables pour que ces impôts à payer soient réduits. Ce bénéfice fiscal profite bien sûr plus grandement aux premiers acheteurs. De fait, les parts ne sont pas faciles à revendre. À la fin de la période de conservation, la société est dissoute par le biais de la vente des immeubles. Chaque investisseur récupère sa mise avec éventuellement une plus-value.

La particularité de la SCPI en Pinel

La SCPI en Pinel est un nouveau genre d’investissement immobilier. Presque logiquement donc, pour le moment, elle n’est proposée sur le marché que par très peu de sociétés de gestion dans toute la France. Son fonctionnement est assez particulier. La société de gestion fait la collecte des capitaux au niveau des épargnants puis les investit dans des immeubles neufs qui sont éligibles aux dispositions de la Loi Pinel. Les biens immobiliers sont par la suite mis en location pour bénéficier de la baisse d’impôt et de l’obtention des revenus locatifs. La période de gestion et de location du patrimoine immobilier varie de 6 à 12 ans. Les conditions de détention d’une telle société sont identiques à celles d’un investissement normal en immobilier locatif Pinel. Compte tenu de la hausse globale de l’imposition, la SCPI en Pinel reste une parfaite solution pour acheter un parc immobilier professionnel avec une bonne réduction fiscale. Les avantages fiscaux sont octroyés aux investisseurs dans la limite du plafond de 300 000 euros par an.

Les sociétés civiles de plus-value afin d’empocher sur le long terme

Cette dernière catégorie d’investissement est moins connue et moins répandue que les deux autres. L’objet visé dans ce type de société civile de placement est l’acquisition des biens immeubles dans le but de les revendre afin d’enregistrer une plus-value à terme. Ces investissements prennent parfois les dénominations de SCPI de valorisation ou de société civile de placement immobilier de capitalisation. Ils sont recommandés pour les stratégies de valorisation et de diversification du capital à long terme. Les personnes qui optent pour cette catégorie de placement financier le font en vue de la retraite. La rentabilité ne se base donc point sur des dividendes qui seront générés par les loyers. La plus-value est réalisée au cours de la revente des immeubles lorsqu’ils sont libérés.

Au-delà de la classification présentée ci-dessus, il convient de noter que pour tous les types de société évoqués, il existe deux formes de capitalisation. La première forme est la société à capital fixe. Les parts sont mises en vente au cours de la constitution ou pendant l’augmentation du capital. Les parts peuvent être achetées sur le marché primaire en permanence ou lors de la revente sur le marché secondaire. La seconde forme de capitalisation pour laquelle vous pourrez opter en procédant à une sélection de SCPI est celle à capital variable. Les parts d’investissement d’une telle société civile de placement sont proposées soit au cours de la constitution, soit à tout moment durant l’existence de la société. Le choix de la forme de capitalisation est important pour investir en SCPI.